Récit Lille

Aller en bas

Récit Lille

Message  cedric le Mar 5 Aoû - 23:31

Lille, 12 mars 2008

Il y a déjà un moment que j'avais envie de te voir sur scène. Lors de ta précédente tournée, je n'avais pas pu me déplacer sur Lille. Coup de chance ou non ? Je ne sais pas mais tu n’avais plus de voix lors de ton passage en Janvier 2006 à Lille. J’aurais quand même été heureux de te voir et te soutenir dans cette épreuve.

Une date, un lieu...

Le rendez vous est donc pris le 12 mars 2008 au théâtre Sébastopol de Lille. Cette fois-ci, je n’ai aucune excuse pour ne pas assister à ton concert puisque je vis sur Lille pour mes études depuis la rentrée 2007. Dès que j’ai su que tu venais dans ma nouvelle ville, j’étais très excité à l’idée de pouvoir enfin te voir interpréter tes chansons pendant deux heures. Je t’ai déjà vu chanter lors de concerts organisés par des radios mais deux chansons ne m’ont jamais suffit, j’en voulais plus et j’attendais ce moment avec impatience. "La boîte de pandore" m’a accompagnée depuis sa sortie en Juillet 2007, toutes ces chansons m’ont apportées chaque jour du bonheur et j’avais très envie de les découvrir sur scène dans l’univers que tu as conçu pour cette tournée.

Une fois la place en ma possession, je compte les jours qui nous sépare. Quelques jours avant, je découvre sur ton myspace qu’une rencontre est organisée à la suite du spectacle. Ni une, ni deux, je tente ma chance pour pouvoir assister à ce moment. Si je suis pris, j’aurais une autre aubaine pour pouvoir te parler car je t’avais vu lors d’une séance de dédicace en Novembre 2004 à Calais dans les studios de Radio 6 mais je n’avais pas osé te dire quoique ce soit (ma timidité l’emporte toujours sur mon envie de parler). Je vérifie ma boîte mail chaque jour, attendant une réponse positive, ce qui arriva quelques jours plus tard et là, c’est le bonheur total : une rencontre et le concert. Je ne tient plus en place.

Le jour du concert...

Le jour J est enfin arrivé, toute la journée, je ne pense pratiquement qu’à ça. Le fameux soir est là, j’arrive une heure avant puisque je suis placé au troisième rang, une bonne place pour te voir. Je passe par la boutique avant : un programme, un poster, puis je confirme ma présence pour la rencontre après le concert. Je m’installe et je feuillette le programme qui, je dois dire, est très beau. Quelques paroles de chansons mais je me rend compte qu’il y a un titre que je ne connais pas "Je te manque". L’impatience était déjà là mais elle est encore plus forte, un titre inédit à découvrir, j’ai hâte d’entendre ça. La salle commence à se remplir petit à petit, je fixe ma montre (les aiguilles paraissent tourner moins vite quand on est pressé, c’est bizarre...).

Puis, les lumières s’éteignent, je regarde la scène mais surprise, tu arrives par le fond de la salle dans le public, habillée d'une jolie robe noire avec des plumes. On applaudit, tu es enfin là face à moi, un sourire apparaît sur mon visage, le concert peut commencer, je suis tout à ton écoute pour les prochaines heures. Tu montes sur scène, t'installe au piano et joue les première notes de "Julie Ose" . Tu ne pouvais pas mieux débuter pour moi, cette chanson est celle que j’ai le plus écouté, chanté, aimé sur ce nouvel album. Cette version tout en douceur est vraiment magique et je ne savais pas que tu faisais du piano. Tu te lève sans finir et pars derrière le rideau puis il s'ouvre et apparaît les musiciens, vêtus de costumes de cirque, et quelques éléments de décors. C’est exactement l’univers que j’avais imaginé pour cette tournée en voyant ce nouvel album : le cirque. Tu finis alors la chanson accompagnée d'eux en mettant de l'énergie et de la sensualité. Je suis encore plus conquis par ce titre.

De la puissance...

Puis vient "Douce", cette chanson met l'ambiance dans la salle. Ce titre prend tout son envol en live, le seul regret est que tu n'as pas fait la petite intro piano comme dans le clip. Les titres s'enchaînent, sur "Fais moi confiance" avec Sako, vous essayez de faire participer la salle ce qui s’avère un peu difficile quand on est installé dans un siège. J’avoue qu’être assis lors d’un concert, ce n’est pas la meilleure solution. Les gens ont l’impression qu’ils doivent rester confortablement dans leur siège et regarder le spectacle mais tu ne l’entends pas de cette oreille, tu vas nous faire bouger et plus vite que ça. Les gens au balcon semblent plus réceptifs à ton appel, tu leurs demandes donc de descendre et de venir nous rejoindre face à la scène. Tu as eu une bonne idée, c’est à ce moment que tout le monde se lève et participe sur la chanson. On balance les bras, on chante, voilà ce que j’appelle une ambiance de concert. Tu as réussi ton pari, on est tous emporté par l’énergie que tu transmets avec Sako.

A la douceur

Après quelques titres dynamiques arrivent les chansons douces. Sur "Les cartons", tu es assise et te dévoile toute en émotion, on ressent dans la salle un grand silence pour écouter ce magnifique titre où tu poses ta voix tout en douceur et en retenue. Tu es de ces artistes qui peuvent nous transmettre de l’émotion avec une puissance vocale mais aussi avec des chants plus lents. De l’émotion, tu en ressentiras lorsqu’on reprend tous en chœurs "Si je m’en sors", cette chanson, personne ne peut l’oublier, celle par laquelle tu as commencé ta carrière solo.

Un échange...

Tu n’es pas là que pour chanter et cet échange se fera par les petites anecdotes que tu nous contes sur ta carrière, on prend plaisir à t’écouter, à avoir ton point de vue sur ce qui se passe dans ton métier. Tu arrives à faire rire le public (A quand un one woman show ?), et les anciennes chansons, avec lesquels tu comptes nous faire participer, se succèdent. De "Comme vous" à "Dans les yeux d’un autre" en passant par "Fragile", tu nous fais les chansons incontournables. Puis une mélodie, qui ne me rappelle rien, commence, je comprend que tu vas chanter "Je te manque". Une très jolie chanson dans la veine de "J’ai croisé le diable" par sa douceur du départ et son énergie à la fin (Vivement la version studio).

Quand je dis que tu devrais faire un one woman show, je ne plaisante pas parce que le sketch de Barbie est très drôle. On est tous à ton écoute et on rigole de tes blagues sur cette poupée. "Princesse" va nous faire danser, non pas sur du tango mais sur de l’électro. On monterait bien sur scène avec toi dans cette ambiance "boite de nuit". Tu nous quittes sur "Se souvenir" et je peux te dire qu’on se souviendra de ce spectacle. Deux heures de pur bonheur, une voix incroyable, des moments d’émotion, tu as réussi à toucher les gens et à les faire participer malgré leur envie de rester assis.

Une rencontre...

Après le concert, le public part mais quelques chanceux vont pouvoir te rencontrer, je ne m’attendais pas à autant de personnes. J’ai peur que tu n’ais pas le temps de tous nous accorder un moment. Nous entrons tous dans la salle où les techniciens démontent le décor. On s’installe de nouveau sur les sièges en attendant ton arrivée, je stresse comme d’autres sûrement mais il y a beaucoup d’excitation aussi. Tu arrives simplement vers nous, je souris (encore), tu es a quelques centimètres de nous. C’est toujours étrange de se trouver près de quelqu’un qu’on voit plus à la télévision ou dans les magazines qu’en réel. Tu nous demande notre avis sur le concert puis commence à faire les dédicaces. Pendant que d'autres passent, je me prépare psychologiquement pour essayer de te parler un peu quand même. Je vois que les autres sont plutôt à l'aise donc il n'y a pas de raisons pour que je n'y arrive pas. Mon tour arrive, je te tend la pochette de l'album et tu me demandes mon prénom, je te le dis et je me lance pour t’adresser quelques mots sur le fait que je te suis depuis "Fragile" et que tu me touches par ta voix et ton univers. Mon cœur bat très vite, je tremble même un peu mais j’ai réussi à te parler même si ce n’est pas énorme. Tu me remercies, puis nous prenons une photo pour immortaliser ce moment que je n’oublierais pas et que chacun a pu vivre grâce à ta disponibilité pour tous.


Dernière édition par cedric le Jeu 7 Aoû - 1:27, édité 1 fois
avatar
cedric

Messages : 8
Date d'inscription : 22/06/2008
Age : 32
Localisation : calais

Voir le profil de l'utilisateur http://www.divinemusic.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit Lille

Message  Marine le Mer 6 Aoû - 10:16

Waouh Cédric, ton récit m'a foutu la chair de poule !
On ressent tellement, à travers tes mots, toute l'intensité du moment et l'émotion qui s'en émane.
De plus, les "sous-titres" qui débutent chaque paragraphe rendent la lecture encore plus agréable.
Bravo vraiment, c'est du vrai travail de pro !
avatar
Marine

Messages : 59
Date d'inscription : 21/06/2008
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Voir le profil de l'utilisateur http://just-july-live.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit Lille

Message  manumeuh le Mer 6 Aoû - 12:49

Comme Marine, j'aime beaucoup !!
J'adore aussi les différentes parties, et les titres sont super bien choisis !

Bravo !
avatar
manumeuh

Messages : 71
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit Lille

Message  Ze Lamélie le Mer 6 Aoû - 14:01

super récit

Ze Lamélie

Messages : 64
Date d'inscription : 21/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récit Lille

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum